AVANCÉE EN ÂGE, pour sa santé, préservez son sourire même pour une personne âgée

Télécharger
Print Friendly, PDF & Email

À savoir

Avec l’avancée en âge, il apparait des difficultés physiques, un handicap moteur, ou tout simplement un besoin d’aide pour compenser la difficulté à se brosser les dents

Pour aller plus loin

Afin de réduire au maximum le besoin de soins :

– Il faut adapter l’alimentation en fonction de la capacité masticatoire car le force masticatoire diminue avec l’âge
– Diminuer le risque infectieux et les surinfections respiratoires ou digestives, notamment de type candidose
– Retarder l’apparition de maladies parodontales, source de douleur, d’infection et de perte dentaire chez le patient
– Contrôler l’adaptation des prothèses afin de limiter les blessures
– Apporter hygiène et confort à des patients dépendants, rafraîchir la bouche, diminuer l’halitose

Il faut être accompagné par les aidants et le dentiste traitant :

– Un accompagnement par les aidants pour vérifier l’efficacité du brossage avec un dentifrice adapté préconisé par le chirurgien-dentiste traitant, (problème parodontaux, risque carieux élevé)
– Une alimentation équilibrée
– Un dentiste “traitant” pour une visite régulière. Cela permet de créer un lien régulier, facilitera l’abord des soins s’ils deviennent nécessaires
Il faut que soit établi un protocole de prévention qui allie l’hygiène quotidienne et la prévention professionnelle. Les aidants contrôlent l’état des gencives et signalent les changements d’attitudes (refus de manger ; refus du brossage)

Penser à enlever les dépôts avec une compresse avant le brossage.
– Brossage accompagné ou supervisé si besoin, au moins 2 fois/jour avec une quantité de dentifrice dosé de 2 500 à 5 000 ppm en fonction du risque évalué, équivalant à la largeur de la brosse à dents. Ne pas rincer (surtout pour le brossage du soir).
– Un matériel adapté

La dénutrition chez les personnes âgées est un cercle vicieux puisque chaque événement associé à la dénutrition altère davantage l’état nutritionnel du patient. Si la personne âgée ne maintient pas sa capacité à mastiquer et à manger correctement, l’insuffisance d’apports va se traduire généralement par une perte de poids. Il en résulte un état de fragilité se traduisant à son tour par des épisodes pathologiques de plus en plus longs et fréquents. Infections et chutes vont augmenter le risque de dépendance. Il est difficile de revenir à un bon état nutritionnel une fois le processus de dénutrition enclenché. De ce fait, il est important d’agir tôt en préservant la capacité de mastiquer des personnes âgées.

À retenir

– La douleur est un signe annonciateur
– Une infection peut vite arriver. Soyez vigilant.
– Une mauvaise santé bucco-dentaire favorise les chutes
– Éviter la dénutrition
– Bien nettoyer ses prothèses dentaires

 

Un LIEN … pour aller plus LOIN :

Lutte contre la dénutrition

La santé bucco-dentaire se vit au quotidien : Jeanne, 70 ans

Comment bien laver son appareil dentaire ?

Qu'est-ce qu'une prothèse dentaire ?

Quels sont les différents types d’appareils dentaires ?

Comment lutter contre la mauvaise haleine ?

Les médicaments ont-ils un impact sur la santé dentaire ?

De l'importance d'une bonne santé bucco-dentaire pour une bonne santé générale ?

Faites vous attention à vos gencives ?

Les patients diabétiques ne consultent pas suffisamment leur chirurgien-dentiste