Pas de répit contre les maladies des GENCIVES (parodontie)

Télécharger
Print Friendly, PDF & Email

À savoir

Les maladies parodontales sont des maladies d’origine infectieuse (bactéries), inflammatoires et évolutives qui touchent et détruisent les tissus de soutien des dents (gencives, os et ligament), On distingue la gingivite, stade précoce et réversible de la maladie de la parodontite, irréversible elle entraîne une mobilité dentaire pouvant conduire à la perte des dents. Elles peuvent toucher quelques dents ou toute la bouche.

 

Calculez votre risque de maladie parodontale : Testez-vous !

Pour aller plus loin

Qu’est-ce que la gingivite ?
La gingivite est le stade précoce de la maladie des gencives et touche uniquement la gencive. Elle réversible si elle est diagnostiquée tôt et traitée. Les signes et symptômes sont des gencives rouges, gonflées et qui saignent facilement.

Qu’est-ce la parodontite ?
La parodontite est une atteinte plus importante de la maladie parodontale. Elle touche l’ensemble des tissus de soutien de la dent (os, ligament, gencive). Elle est irréversible et peut entrainer la perte des dents. Les signes et symptômes sont des douleurs, gencives gonflées ou qui saignent, mobilités dentaires, suppuration (suintement de pu)…

La plaque dentaire est la principale responsable de la maladie parodontale. Elle contient des millions de bactéries et se forme quotidiennement à la surface des dents. Si elle n’est pas éliminée par un brossage efficace, elle se calcifie, devient du tartre et s’immisce progressivement entre la gencive et la dent. Le tartre et les bactéries qui se sont ainsi développés provoquent alors une inflammation de la gencive, que l’on appelle gingivite. Si celle-ci n’est pas traitée, l’inflammation se propage au-delà du joint entre la gencive et la dent jusqu’à toucher les tissus de soutien de la dent et détruire l’os. Il s’agit alors d’une parodontite.
L’accumulation de plaque dentaire est généralement la conséquence immédiate d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Pour autant, certaines maladies, un système immunitaire déficient ou un affaiblissement général favorisent aussi cette accumulation de plaque dentaire, responsable des maladies parodontales. Les bactéries contenues dans la plaque produisent des enzymes et toxines qui enflamment la gencive puis dégrade l’os et le ligament.

Facteurs influenceurs :

  • Le tabac ne provoque pas mais aggrave la maladie parodontale, et perturbe la cicatrisation lors de traitements,
  • le stress
  • Obésité
  • La grossesse
  • Les dérèglements hormonaux
  • Le diabète
  • Certains facteurs héréditaires peuvent aussi accentuer la maladie parodontale
  • Certains traitements médicamenteux

Solutions :

Si vous souffrez d’une maladie parodontale, le traitement, qui dépend de son avancée, consiste à :

  • Repérer les causes (qui peuvent être multiples) et les traiter
  • Nettoyer en profondeur les surfaces dentaires et les poches parodontales
  • Maintenir et régénérer les tissus abîmés
  • Apprendre les méthodes d’une bonne hygiène bucco-dentaire : Avoir une bonne technique de brossage des dents, c’est le début de tout traitement parodontal ! Il est important d’éliminer toute la plaque bactérienne des surfaces dentaires. Un brossage biquotidien de 2 minutes accompagné d’un nettoyage interdentaire avec du fil dentaire et/ou des brossettes interdentaires assure un nettoyage efficace
  • Détartrage et surfaçage radiculaire : l’élimination mécanique par le chirurgien-dentiste du tartre permet de retirer la cause de la maladie. Le détartrage retire le tartre au-dessus de la gencive, le surfaçage permet le retrait du tartre sous gingival
  • Les lambeaux d’assainissements : dans des stades plus avancés de la maladie, le tartre est très enfoui sous la gencive. Le décollement de la gencive permet une visibilité du tartre et son éviction.

À retenir

Les maladies parodontales sont la première cause de perte des dents chez les adultes de plus de 45 ans.

Elles sont des affections des tissus de soutien de la dent d’origine bactérienne. Elles se traduisent par une inflammation des gencives pouvant entrainer une mobilité voire une perte des dents. On distingue la gingivite réversible et la parodontite lorsque l’os est atteint.

Une santé gingivale dégradée peut avoir des conséquences sur votre santé générale. Il est donc indispensable de faire évaluer et prendre soin de votre capital parodontal !

 

Quelle différence entre une gingivite et une parodontite ?

Faites vous attention à vos gencives ?

Gencives qui saignent : doit-on s'inquiéter ?

Qu'est-ce qu'une gingivite ?