Importance d’une bonne santé bucco-dentaire, pour une bonne SANTÉ GENERALE ?

Télécharger
Print Friendly, PDF & Email

À savoir

Depuis mai 2021, l’OMS reconnaît la santé bucco-dentaire comme « partie intégrante de la santé globale, du bien-être et de la qualité de vie, depuis la naissance jusqu’à un âge avancé ».

L’une ne va pas sans l’autre, elles sont indissociables.

Pour aller plus loin

Impacts médicaux

Le lien entre santé orale et santé générale est scientifiquement reconnu par de nombreuses études. Une mauvaise santé bucco-dentaire est un facteur aggravant de nombreuses et diverses maladies : pathologies cardio-vasculaires, diabète, cancers, pneumopathies, maladie de Crohn, maladie d’Alzheimer, polyarthrite rhumatoïde, troubles musculosquelettiques etc. Elle augmente également le risque d’accoucher prématurément.

Dans l’autre sens, certaines maladies générales (diabète, cancer…) favorisent l’apparition, la progression ou la gravité de maladies bucco-dentaires.

Le Lien

La communication se fait via les molécules de l’inflammation. Les bactéries présentes dans la plaque dentaire sont responsables d’une inflammation orale qui entraine la production de molécules de l’inflammation qui migrent facilement dans la circulation générale (la cavité́ orale est richement vascularisée). Ces molécules (classiquement TNF-α, IL-1β, IL-6) induisent une réponse hépatique inflammatoire aiguë susceptible de contribuer à la formation de plaques d’athérome ou de favoriser une inflammation intra-utérine.

Les pathogènes parodontaux peuvent également passer dans la circulation sanguine et induire des inflammations in-situ. Enfin, les bactéries contenues dans la salive peuvent être absorbées lors de la déglutition, rejoindre le microbiote intestinal et participer à une dysbiose (déséquilibre du microbiote) intestinale.

Impacts psychologiques et sur la qualité de vie

Les pathologies dentaires, essentiellement la carie dentaire et les maladies parodontales, ont donc des incidences élevées médicales, mais aussi des impacts individuels ou communautaires et psychologiques.

Une mauvaise santé bucco-dentaire entraîne des douleurs, elle influe donc sur le bien-être. La fatigue, l’irritabilité, l’inconfort, etc. engendrés peuvent être responsables d’un absentéisme scolaire et sur le lieu de travail, pouvant générer des déficits d’apprentissage et des pertes d’efficience.

Des dents absentes et non remplacées produisent une baisse de la force masticatoire. Un édentement complet non réhabilité facilite la survenue d’une dénutrition, ainsi qu’une perte d’estime de soi et un vieillissement physique prématuré. Mais il n’est pas besoin de souffrir d’un édentement complet pour ressentir un impact : l’absence de 3 dents réduit déjà la qualité de vie.

 

À retenir

La santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé générale et contribue à la qualité de vie de l’individu. Les pathologies courantes de la sphère orale que sont les caries et les maladies parodontales sont évitables grâce aux respects de certaines recommandations simples d’hygiène au quotidien. Les appliquer permet ainsi de s’assurer une bonne santé générale et d’être bien dans sa peau !

Informations mises à jour le 23 février 2024

Faites vous attention à vos gencives ?